Chaudronniers

Par ordre alphabétique….

Eric Billon

Emmanuelle Brunot

Pierre Christoud

Simon Drouin

Je cherche, je cherche. Je cherche. Sous la langue, sous les cordes, sous les peaux. Je trouve des p’tits trucs que je mets en bocaux ou que j’oublie aussitôt. Je cherche et je trouve d’autres chercheurs, qui cherchent aussi ou plutôt qui chaudronnent… Alors on chaudronne. on remue. Faut bien remuer tant qu’ça bouillonne.

Gaël Dubreuil

aude fabulet

Apprentie Chaudronnière, je fabrique des alliages inédits de mots et d’images. Quand on en boit par les oreilles, ça a le goût des sirops magiques.
Au Chaudron Ambulant, il y a tous les autres ingrédients qui n’existe pas sur mes étagères.
Et puis parfois, porter un poème toute seule, c’est lourd, alors qu’à trois, ou plus, c’est un jeu…sans les règles!

olivier Fontaine

Tambours, tambores, tambor, 滚筒, drums…j’adore aussi la tarte au citron sans meringue…et puis, il y a peu, j’ai découvert un cocktail à base de téquila, cointreau, jus de citron, sirop d’agave, tabasco et glaçons…et c’est extra! par contre mollo mollo sur le tabasco sinon ça arrache trop la gueule!
On pourrait peut-être remplir le Chaudron avec cette recette…isn’t it?

Valérie « Valgo » Gourru

Musicienne, chucho-chanteuse, mélodiste, improvisatrice. Je suis tombée dans le Chaudron un peu par hasard : le doux bouillon d’une soupe d’artistes variés dont j’apporte mon grain de sel !

Eve Grimbert

Plonger dans le chaudron, la marmite, les bulles généreuses…
Telle est la question, i mean… !

Tourner autour, barbiche à la main (la barbe, enfin !)
Creuser un sillon bredouillant (j’bé…bé…gaye, cé… cé, c’est de nez, nez, n’ essence, naissance…),
Humer (ah tiens, ça met en appétit ! ),
Observer du coin de l’iris (ça c’est le haut… et le bas alors ?),
Tendre la feuille (ça groove grave )…
Mixtures subtiles, marrantes et poétiques, fumantes ou fraîches…
     Quand le printemps aura œuvré et que les truites seront pêches,
j’irai bien mettre un, deux, trois et jusqu’à mes 10 doigts de pied dans
l’chaudron, si la recette s’y prête !
     Et pOur Quoi aU juStE ?
     Enregistrer, tordre, bidouiller, fabriquer des fictions, des
frictions radiophoniques, des mots tordus et des mots de terre, de sel
et d’aventures…
     avec tout le bouillon, toute la crème et l’écume, slurp !

Laurence Hillel

Comédienne Clown abordant cet art avec l’envie de découvrir d’autres possibles par l’expérimentation de projets variés et nouveaux.

Je suis au Chaudron pour ces ébullitions constantes en créant des projets où se rencontrent nos pratiques différentes et parce qu’il y a beaucoup de choses à construire et à innover.Je suis au Chaudron pour être surprise et surprendre !

alain lafuente

Sculpteur de sons sur bois, métaux et peaux, sur formes accrochées, posées, suspendues, résonnantes, sèches, plates, en forme de coupe… sons toujours au plus près de l’intime, toujours à partager, dans l’improvisation ou non mais surtout dans l’instant, dans l’entre entre les gens. Bref à mettre dans le chaudron !

Corinne Lamboley

Louis linares

Claire Linares

benoit rousseau

Clown, comédien, improvisateur, et spécialiste du bide, il ne m’en fallait pas plus pour m’ouvrir l’appétit et plonger ma louche dans le chaudron!

Jean-pierre Sarzier

Plus que clarinettiste, je suis improvisateur… ou pas.En même temps, j’ai une maison musicale, c’est les musiques traditionnelles, et si je jouais tout seul, je ferais du trad. Mais  finalement je joue toujours avec des gens alors j’improvise… ou j’accompagne. Je joue des clarinettes mais pas de la clarinette « normale », de toute façon je ne joue pas « normalement ».

Jean-louis séchet

veronika warkentin

J’ai une passion, pour les mots-notes, les mots-danse et les mélodies de mot, qui font rire ou pleurer, qui soulèvent un coin du voile et rendent l’instant plus léger. Alors j’enfile les mots et les notes les uns derrière les autres, sur un fil ténu et frissonnant, je sème mes colliers dans le vent et je récolte des chansons. Mais c’est comme au jardin, ou derrière le chaudron, c’est bien plus savoureux quand on est plusieurs à mettre notre petit grain de sel…